Henri Charrière dit "papillon"

LANAS 07200 ARDÈCHE

De Cayenne à Lanas

Henri Charrière est né en 1906 à Saint-Étienne-de-Lugdarès en Ardèche, il décède le 29 juillet 1973 à Madrid, Espagne. Le plus célèbre bagnard de France repose aujourd’hui au cimetière de Lanas, toujours en Ardèche.

Henri Charrière fut condamné aux travaux forcés à perpétuité pour avoir tué son ami Roland Legrand le 28 octobre 1931. De sa vie en Guyane, il écrivit un livre à grand succès, « Papillon » dont a été tiré le film du même nom, avec Steeve McQueen ou il raconte dans les années 30, l’histoire d’un homme accusé d’un meurtre qu’il dit ne pas avoir commis.

Il est condamné au bagne à perpétuité. Commence alors une bataille sans relâche entre lui et l’administration pénitentiaire, grâce à sa farouche envie de vivre, celle de quitter « Le chemin de la pourriture ». Dans le film, les aventures qui arrivent aux autres personnages sont mélangées : Untel meurt, alors qu’il finit (à priori) ses jours tranquillement au Venezuela, tel autre vit (alors qu’il meurt en fait à la place du premier) etc…. Même dans le générique, le nom de Lali est donné pour la compagne de Papillon durant son séjour parmis les Indiens alors que celle-ci s’appelait Zoraïma. Lali était la soeur de cette dernière et était également une des femmes de Papillon dans ce laps de temps.

C’est Henri Charrière qui a écrit le livre Papillon mais ce livre n’est pas autobiographique puisque l’auteur s’est attribué plusieurs exploits de forçats parmi lesquels Charles Brunier et René Belbenoit.

Le livre Papillon (1969) eut un grand succès de librairie, succès survenu après celui de l’« L’Astragale » qui racontait l’évasion d’Albertine Sarrazin. L’auteur publiera la suite de ses aventures post-carcérales dans le livre « Banco ».

livre-papillon-banco

Premier livre, dont a été tiré le film du même nom, avec Steve McQueen.

Dans les années 30, un homme est accusé d’un meutre qu’il dit ne pas avoir commis.

Il est condamné au bagne à perpétuité. Commence alors une bataille sans relâche entre lui et l’administration pénitencière, grâce à sa farouche envie de vivre, celle de quitter « Le chemin de la pourriture ».

Dans le film, les aventures qui arrivent aux autres personnages sont mélangées:

Untel meurt, alors qu’il finit (à priori) ses jours tranquillement au Vénézuela, tel autre vit (alors qu’il meurt en fait à la place du premier) etc…Même dans le générique, le nom de Lali est donné pour la compagne de Papillon durant son séjour parmis les Indiens alors que celle-ci s’appelait Zoraïma.

Lali était la soeur de cette dernière et était également UNE des femmes de Papillon dans ce laps de temps…

Second livre, la vie de Papillon aprés son évasion

La cavale a réussi, il est sorti de cet enfer indigne d’une patrie qui se dit « civilisée ».

Mais aprés? A-t-il passé son temps à fuir? A-t-il essayé de vivre « normalement »,

de se venger de ceux qui l’ont condamné à la « guillotine sèche » ?

C’est ce qu’il nous conte ici, sans pudeur.

Livre papillon bagnard

Papillon est un film américain réalisé par Franklin J. Schaffner, sorti en 1973.

Il retrace la vie d’Henri Charrière dit papillon

Synopsis

Ce Film raconte les péripéties et les tentatives d’évasions du Bagne de Cayenne d’un détenu Henri Charrière, surnommé « Papillon ».

Fiche technique

* Titre : Papillon
* Réalisation : Franklin J. Schaffner
* Scénario : Dalton Trumbo et Lorenzo Semple Jr d’après le roman éponyme de Henri Charrière.
* Production : Franklin J. Schaffner et Robert Dorfmann
* Société de production : Twentieth Century Fox
* Musique : Jerry Goldsmith
* Photographie : Fred Koenekamp
* Montage : Robert Swink
* Pays d’origine : États-Unis
* Format : Couleurs
* Genre : Aventure
* Durée : 145 minutes
* Date de sortie : 1973

Distribution

  • Steve McQueen : Henri ‘Papillon’ Charriere
  • Dustin Hoffman : Louis Delga
  • Victor Jory : Indian chief
  • Don Gordon : Julot
  • Anthony Zerbe : Toussaint Leper

Affiche film papillon

Henri Charrière, called « Papillon, » for the butterfly tattoo on his chest, was convicted in Paris in 1931 of a murder he did not commit.

Sentenced to life imprisonment in the penal colony of French Guiana, he became obsessed with one goal: escape. After planning and executing a series of treacherous yet failed attempts over many years, he was eventually sent to the notorious prison, Devil’s Island, a place from which no one had ever escaped . . . until Papillon.

His flight to freedom remains one of the most incredible feats of human cunning, will, and endurance ever undertaken.

Sources :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_Charriere
http://affaire.classee.free.fr/Seznec/Livres_connexes/Papillon.htm
Plus d’informations sur le site Vincent Didier le du biographe officiel de Papillon

Crédits photo en-tête : DALMAS/SIPA